L’île de Sakhaline – Сахалин 

C’est la plus grande île de la Fédération de Russie. Elle se trouve à l’extrême est de la Sibérie, à environ 6 000 km de Moscou. L’île de Sakhaline s’étend sur une surface de près de 70 000 km2 et présente une géographie tout en longueur (environ 1000 km de long sur 150 km de large). L’île dénombre une population de près de 490 000 habitants. Près de la moitié vit dans sa capitale : Ioujno-Sakhalinsk (Южно-Сахалинск), dans l’extrême sud du territoire.

Baignée par la mer d’Okhotsk au nord, Sakhaline est séparée du continent russe par la mer du Japon. De l’autre côté de la mer d’Okhotsk se trouve la péninsule de la Kamtchatka ; et au sud, à environ 40 kilomètres, le Japon. (l’île d’Hokkaido). La proximité géographique de l’île avec le Japon aura des conséquences importantes sur son histoire, les deux pays en revendiquant leur souveraineté.

Oblast de Sakhaline

L’Histoire de l’île Sakhaline 

L’île est peuplée depuis le Néolithique.

Entre 1644 et 1912, sous la dynastie Qing, le territoire est intégré à la Chine impériale.

En 1679, les Japonais établirent un comptoir sur cette l’île et la nommèrent Kita-Ezo, ce qui signifie « au nord d’Hokkaido ». A leurs yeux, cette île était une extension géographique d’Hokkaido.

Appartenant officiellement à la Chine, ce territoire qui se trouve à la périphérie de l’empire, est délaissé.

En 1855, les russes et les japonais signent un traité (Traité de Shimoda) permettant aux deux nations de s’installer sur l’île : les Russes s’installent au nord et les Japonais au sud.

En 1858 (Traité d’Aigun) et 1860 (Convention de Pékin), une nouvelle étape s’ouvre dans l’histoire de cette île : la Chine cède Sakhaline aux Russes ; de leur côté, les Japonais quittent le sud de l’île en 1875 en échange des îles Kouriles. (Traité de Saint-Pétersbourg). La souveraineté de l’île passe entièrement aux mains des Russes.

En 1905 éclate la guerre russo-japonaise : les Japonais l’emportent et près de la moitié sud de l’île leur est à nouveau cédée. (Traité de Portsmouth)

Finalement en 1945, pendant la Seconde Guerre Mondiale, l’armée soviétique profite de l’affaiblissement du Japon et récupère la totalité de Sakhaline, ainsi que les îles Kouriles. Le conflit se termine le 25 août 1945 avec l’occupation de la capitale, Toyohara (actuelle Ioujno-Sakhalinsk).

Une économie basée sur les ressources naturelle :

L’île possède d’importantes ressources naturelles en hydrocarbures, pêcherie, bois, gaz et pétrole. C’est l’une des régions les plus riches de l’Extrême-Orient russe, avec un PIB de 1 182,1 milliards de roubles en 2021. Toutefois, le tourisme reste très peu développé dans l’oblast de Sakhaline, malgré son potentiel attractif.

L’île des bagnards

Pendant les années 1860, Sakhaline fut progressivement transformée en un lieu d’exil et de bagne.

Anton Tchekhov, célèbre écrivain et dramaturge russe (1860-1904), écrit en 1890 son ouvrage L’Île de Sakhaline (Остров Сахалин). Tchekhov s’est donné pour mission de dénombrer tous les prisonniers et de s’entretenir avec eux (même avec les prisonniers politiques, ce qui lui avait été interdit de faire) ; il s’attache à décrire la vie des habitants de cette île ainsi que les conditions d’existence extrêmement difficiles des bagnards envoyés à Sakhalin à la fin du XIXe siècle (par exemple, les châtiments corporels y étaient encore un vigueur, ce qui n’était plus le cas sur le continent).

Ce livre a eu un impact important sur la société russe ; suite à cela, le gouvernement russe s’est vu obligé de réformer et d’améliorer les conditions de vie des bagnards détenus sur cette île.

Les habitants de Sakhaline ont rendu hommage à Tchekhov avec plusieurs monuments en bronze en son nom à Ioujno-Sakhalinsk.

Que voir sur l’île ?

Voici quelques-unes des choses à voir et à faire à Sakhaline:

– Visiter le musée régional de Sakhaline, qui présente l’histoire, la géographie et la faune de l’île, ainsi que des expositions sur les peuples autochtones et les écrivains célèbres qui ont séjourné à Sakhaline, comme Anton Tchekhov et Osamu Dazai.
– Admirer les paysages spectaculaires du cap Velikan, où se dressent des rochers aux formes étranges, sculptés par l’érosion et le vent. On peut y observer des oiseaux marins, des phoques et des baleines.
– Faire une randonnée dans le parc national de Poronaysk, qui abrite une forêt dense, des lacs, des rivières et des montagnes. On peut y voir des animaux sauvages comme des ours bruns, des renards, des cerfs et des lynx.
– Découvrir le patrimoine culturel de Sakhaline à travers ses villages traditionnels, ses églises orthodoxes et ses temples bouddhistes. On peut aussi goûter à la cuisine locale, à base de poisson, de fruits de mer et de baies.
– Profiter des activités sportives et de loisirs à Sakhaline, comme le ski, le snowboard, le patinage, la pêche, le rafting ou le golf. Il y a aussi des sources thermales où se détendre après une journée bien remplie.

Quelques liens :

→ Que voir dans la capitale Ioujno-Sakhalinsk.

→ Audiobook : Антон Чехов Остров Сахалин

D'autres articles...

Significations et utilisations de “about” en anglais

Le mot “about” est un terme polyvalent de la langue anglaise qui peut revêtir différentes significations selon le contexte. Dans cet article, nous explorerons les différents sens de “about” et ses utilisations les plus courantes.

Histoire du drapeau russe

Les drapeaux nationaux jouent un rôle crucial dans l’identité et l’histoire d’un pays. Ils représentent les valeurs, les traditions et l’héritage d’une nation. Le drapeau russe, avec ses couleurs distinctives et son riche passé, est un symbole puissant de la Russie et de son peuple. Dans cet article, nous allons explorer l’évolution du drapeau russe, de ses origines à son importance actuelle.

Comment exprimer votre amour dans la langue de Shakespeare

L’anglais presque toujours la langue commune entre deux personnes de langues maternelles différentes et peut devenir le principal moyen de communication lorsque l’amour est en jeu. Dans cet article, nous vous présenterons un guide complet pour exprimer votre amour en anglais.

Laisser un commentaire